Provence en famille

Voyage au Moyen-Age à Venasque

Le village de Venasque renoue avec sa tradition médiévale en ce dimanche 25 septembre. Une fête idéale pour votre sortie week-end en famille !

Oyez, Oyez Braves gens !

Vous êtes invités, ce dimanche 25 septembre de l’an de grâce 2016, à rejoindre cette vie au Moyen-Age, peuplée d’artisans, de gueux en haillons, de soldats en armes, de gentes dames, seigneurs… Et même de sorcières avec leurs hideuses pustules (que les enfants n’ont pas envie de croiser du regard, sous peine d’un sort qui vous transforme en grenouille ou souris !).

 

A la conquête du village !

Courrez vite assister aux combats chevaleresques pour conquérir la porte principale du village et le cœur des damoiselles. Les petits garçons (et les grands !) s’imaginent alors, eux aussi, vêtus de leur côte de maille, à la conquête, au prix d’une épique bataille, des lieux, où qui sait, se cache peut-être un dragon, une gargouille animée par un sort de sorcière…Ou un trésor oublié…

combat-chevalier

 

La vie au Moyen-Age, c’était comment ?

Au pied des remparts, vous serez au milieu du campement afin de découvrir la forge, le tissage, les armes dont le tir à l’arc. La vie des camps entre deux batailles, au pied d’une forteresse, dans un hameau ou un village n’aura plus de secrets pour vous.

camp forgeron

 

Petits et grands peuvent d’ailleurs s’initier à ces métiers tels que la calligraphie, la broderie, la confection d’arme, le travail de la maille, ou la frappe de monnaie.

broderie epee

 

Métiers d’hommes, métiers de femmes, métiers mixtes ?

Bon, vous l’avez compris, les garçons ont plutôt envie de fabriquer une épée ou une armure ! Mais qui sait, les petites filles du XXIème siècle auront aussi envie de s’essayer à ces métiers de force, tandis que les caractères plus posés renoueront avec la broderie de leurs grands-mères. Quoi que frapper la monnaie ou la calligraphie peuvent aussi donner des idées de grandeur, en trésorier de nobles personnages ou scribe au service de l’histoire d’un riche seigneur… Personnellement, je penche pour les armes en vue de combats de fantassins pour défendre l’honneur de mon seigneur, la veuve, l’enfant, le vieillard et le pauvre (mon âme de Robin des Bois féminin!). Et vous ?

armure

 

Le moyen-Age, temps de dressage

Le Moyen-Age, c’est, entre autres, l’époque de la fauconnerie. Ici, dans le ciel bleu au-dessus des remparts et des tours sarrasines du village, un spectacle de cet art dans la plus pure tradition fascinera petits et grands et l’on imagine aisément des équipages de rapaces en vol chassant, il y a quelques siècles, le petit gibier des campagnes (lapins, perdreaux…). Une tradition que l’on ne voit plus en Vaucluse et qu’il ne faut donc manquer sous aucun prétexte.

dsc05121-jpg-1600

A l’issue de ce moment toujours magique, rendez-vous pour les promenades en poney afin de s’entraîner à se tenir en selle comme un chevalier et dompter sa monture ! Quelle fierté lorsque votre bambin prend des allures du roi Arthur ou de Lancelot, droit et altier sur son poney !

poney

Et la gastronomie dans tout ça ?

J’allais oublier : faites une halte à la taverne pour un repas, un encas médiévaux. Grimace assurée pour les enfants (mais pas qu’eux !) pour qui la cuisine du Moyen-Age est…Inédite, avec parfois, selon l’humeur du tavernier (et les produits du marché), le brouet, le potage de pois chiche, le gruau d’épeautre ou les beignets de lait coagulé.

Côté boisson, il y a fort à parier que l’hypocras, le saugé (pour les adultes) ou le lait d’amande risquent de figurer sur l’ardoise.

cuisine

 

En résumé, une journée où toute la famille s’amuse et se régale, en revivant aux temps des chevaliers qui ont bercé (et bercent encore) les rêves d’enfants !

 

Plus d’infos sur la fête


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *