Provence en famille

Çà roule sur la via Venaissia

C’est avec le porte vélo fraîchement acquis et tout juste attelé à la voiture que nous partons pour notre première vraie balade à vélo en famille.

Pour l’occasion, nous avons choisi l’option la plus sûre : une voie verte, c’est à dire une piste réservée aux vélos, rollers et aux piétons. Parce que même si les loulous ont l’habitude de se déplacer à vélo en ville, le but de la balade était aussi qu’ils s’amusent sur leurs deux-roues sans entendre toutes les 5 minutes “attention, une voiture !”

Cyclistes au départ de la via venaissia © HOCQUEL Alain

Nous voilà donc partis en direction de l’ancienne gare de Jonquières d’où part la “via venaissia”, une véloroute qui relie actuellement cette commune à Loriol-du-Comtat.

Nous décrochons nos montures du porte-vélo, enfilons les casques et le temps de traverser, nous voilà entrés sur la fameuse “via venaissia”.

Via Venaissia à Jonquières

Et là, ce sont 6.8 km de sérénité ! Les petits peuvent faire des écarts, des zig-zags, des accélérations sans que cela n’affecte notre propre rythme cardiaque de peur qu’une voiture ne déboule à tout moment.

Et ils en ont profité, jouant aux cyclistes du tour de France, pendant que nous, parents pouvions admirer le paysage.

Vue sur le Ventoux depuis la via venaissia

Parce qu’en plus d’un parcours plat, au revêtement lisse et dénué de motorisation, la via Venaissia longe la campagne sarrianaise. Elle passe le long de champs de vignes, de vergers et en arrière plan trône le Mont-Ventoux, accompagné à sa gauche des Dentelles de Montmirail. De quoi aussi profiter des senteurs du printemps : genêts, herbes fraîchement coupées ou même odeurs des chevaux en contre-bas.

Genets

Arrivés à Sarrians, les loulous se sentaient d’attaque pour compliqué un peu la sortie. Nous avons donc décidé de revenir à notre point de départ en empruntant les premiers kilomètres du circuit “Les Vignes Comtadines”.

 

A part la traversée de Sarrians pour laquelle nous avons dû redoubler de prudence, le fameux avertissement “attention, une voiture” n’a été utiliser que peu de fois car l’itinéraire suit des petite route de campagne, peu usitées.

 

Le circuit, après avoir longé un vergé de figuiers, quelques de vignes et champs de blé, recroise la “via venaissia”, notre chemin retour.

Vergers

Bilan de l’expérience : Une sortie vélo tout en sécurité sur la via Venaissia, accessible aux plus jeunes car le demi-tour est possible à tout moment.

 

Ages : à partir de 4 ans si votre enfant sait faire du vélo.

Temps : l’aller / retour de Jonquières à Loriol-du-Comtat dure 2 heures en rythme très modéré.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *